• Ingrid- une femme livre

Oups! la piscine est vide! et les 5 clés pour tout changer...

Je frétille de joie à l’idée de laisser mes doigts reprendre le chemin du clavier pour vous bercer de petites histoires qui ne font pas toujours peur dans le noir, vous inviter à tester mes nouvelles idées- sous forme de séances ou d’atelier, vous fabriquer des petits repas santé…

la piscine est vide! Corée du Nord, nov2019

Mais laissez-moi vous expliquer les raisons de mon silence de presqu’une année ! Début 2018, j’avais pris la ferme et courageuse décision de suivre mon instinct et rien d’autre. Je me suis donc mise à écouter murmurer mon cœur, et j’ai créé, créé, créé… des voyages, des processus, des ateliers… je travaillais 12h par jour dans mon cocon d’alchimiste, enfin, mon bureau, pour laisser naitre mon site web (www.page22.be), l’atelier « De Quoi as-tu faim ? » -en collaboration avec mon amie Mano, le premier voyage à Auroville…. J’ai passé six mois dans le FLOW total. Savez-vous ce qu’est le « FLOW » ? C’est un concept inventé par Mihaly Csikszentmihalyi – rien que prononcer son nom vous donne un peu l’air intelligent 😉 – et qui démontre que quand vous êtes dans votre « truc », en train de faire ce que vous aimez, le temps et l’espace disparaissent et vous entrez dans une autre dimension. Une sorte de nirvana. C’était exactement ça ! Chaque journée m’apportait une satisfaction incroyable. J’avais réellement l’impression d’œuvrer, d’être l’artiste de ma vie… fini les « to-do » listes où je commençais par la chose la moins importante pour finir la journée complètement frustrée ! Je m’étais autorisée à consacrer mon temps et mon énergie à ce qui me tenait à cœur ! Et je débordais d’idées et d’enthousiasme… Et puis fin juin 2018, l’heure du bilan s’est imposée. Dans le FLOW tout allait bien, mais dans le monde réel, ce n’était pas tout à fait le cas… mes factures s’amoncelaient… je remplissais le réservoir de ma voiture à coup de 15 euros … et l’été, qui normalement sonne l’heure de l’insouciance, je l’ai passé à la maison, à essayer de mettre de l’ordre dans mes idées, tout en houspillant les deux ados pour qu’ils décollent le nez de leurs écrans et en conduisant mes deux petits coller des gommettes sur du carton recyclé à un xième stage communal. Pourtant, j’avais suivi toutes ces jolies maximes : « marche et le chemin apparaitra », « saute et le parachute s’ouvrira… », « la fortune sourit aux audacieux »… Or, je devais bien constater que j’avais sauté dans une piscine sans eau et que ce ne serait pas possible de continuer comme ça longtemps, j’avais carrément touché le fond! Ces deux mois d’été 2018 m’ont fait l’effet d’une interminable gueule de bois. Je fulminais sur l’univers, lui qui m’avait toujours portée, il m’avait abandonnée ! Sans parler de ma relation qui battait de l’aile car l’homme de ma vie s’était mis en couple quelques années plus tôt avec une nana qui bossait à la Commission Européenne, et il n’avait pas prévu de se retrouver au bras d’une créative inspirée et fauchée comme les blés ! En septembre, j’ai été m’écrouler sur le canapé d’une amie-coach. Après 15 minutes à m’écouter me lamenter, elle m’a montré un grand tapis avec quatre couleurs – du style de ceux sur lesquels on jouait enfant à faire des contorsions pour mettre sa main droite sur le point rouge et son pied gauche sur le rond vert… « tu es complètement dans ton jaune et dans ton vert, il te manque du rouge et du bleu ». Autrement dit, ok, tu as embrassé tes aspects créatifs et ton empathie, mais tu as oublié de mettre de l’analyse et de la structure (le bleu) et de la direction (le rouge). Elle avait tout à fait raison ! C’était une évidence même ! Ses paroles ont raisonné jusque dans mes cellules. Et je me suis immédiatement mise en quête de rouge et de bleu. Comme par magie, on aurait dit que le rouge et le bleu me cherchaient aussi car à peine trois jours plus tard, une vieille collègue que je n’avais jamais personnellement rencontrée - car nous travaillions dans deux antennes différentes sept ans auparavant - me recontactait et me proposait de soumettre une offre ensemble pour un contrat de coaching… et bingo, on l’a décroché ! c’est comme ça que je suis retournée dans le monde du bleu et du rouge. Le monde de ceux qui prennent le train tous ensemble le matin. Et depuis ce jour, mon agenda n’a cessé de se remplir… sans que je fasse le moindre mouvement de recherche ! ça se passe environ comme ça :Salut Ingrid, es-tu dispo en novembre pour une formation en gestion de projets en Corée du Nord ? réponse : euh, oui… attends ? En Corée du Nord ???On vous contacte car on a eu vos références par xxx… pourriez-vous nous aider à écrire un projet européen ?Bonjour, on cherche quelqu’un pour nous aider à rédiger un cadre de coopération pour les Emirats Arabes Unis…Bonjour, seriez-vous prête à nous donner un atelier de cuisine sur l’ayurvéda ? Nous sommes un petit groupe de 15… Les opportunités remplissent mon agenda. Juste assez pour remplir mes caisses tout en me laissant du temps pour continuer à élaborer des plans sur la comète, inventer des processus de transformation des consciences et me consacrer à ce qui continue d’être mon aspiration profonde : la transformation de cette planète en un lieu de lien, un endroit conscient en connexion avec le divin – celui qui n’a pas de nom ni de religion. Une année s’est écoulée. Une année pendant laquelle j’ai vu arriver les contrats les uns après les autres. Une année pendant laquelle j’ai été bosser au Kenya, au Vietnam, en Corée du Nord. Une année pendant laquelle j’ai été méditer à Auroville, nager avec les dauphins en Egypte, respirer dans le désert du Joshua Tree an Californie et verser des larmes d’émotion devant le Gran Canyon. Nous avons passé un été fantastique. Les enfants ont nagé dans la piscine du camping, sauté sur les trampolines, les ados rentraient à pas d’heure à cause de leurs grands cache-cache nocturnes, oubliant leurs écrans la plupart du temps. Et nous nous sommes reposés, nous avons randonné. Et j’en ai même profité pour créer mon tout dernier atelier « l’univers quantique et la loi d’attraction au service de tes rêves et de tes projets ». J’ai terminé l’été en beauté, à Sète. La coopérative SMART y organisait un grand congrès d’auto-entrepreneurs belges et français, avec deux autres coopératives (Oxalis et Coopaname). Nous étions environ 300, à rêver d’un autre monde, tout en fumant des joins (euh, pas moi, j’ai jamais aimé ça). J’ai assisté à une conférence gesticulée et j’ai déjà envie de gesticuler moi-même sur une scène. J’ai donné mon nouvel atelier avec un enthousiasme non canalisé. La (petite) salle était pleine ! et comme dirait mon ami Olivier, « il y avait plus de gens que de chaises » ! une ancienne participante avait même demandé à suivre l’atelier en vidéo-conférence. Les participants m’ont dit être ravis, boostés, énergétisés… et prêts à écouter les coïncidences sur leur chemin. Nous sommes début septembre, douze mois plus tard et je me gargarise de gratitude, tout en réactivant le bleu et le rouge, car en bonne cigale ayant chanté tout l’été, l’heure à quand même sonné de se remettre en quête de blé 😉.

Je me suis réconciliée avec l’univers et j’ai compris que sans cette période difficile, je n’aurais pas compris les 5 clés nécessaires à tout grand changement, que j’ai très envie de vous partager :

1. Moi d’abord. Oh, je sais, ça va vous choquer. Mais c’est le mantra qui m’a permis de refaire surface. Je me suis répétée en boucle « moi d’abord, moi d’abord ». Par exemple, j’ai choisi d’aller visiter une amie à Chypre au lieu de payer ma part du loyer. J’ai choisi de faire garder mes enfants et de quand même m’offrir le cours de yoga. « moi d’abord, moi d’abord ». Car sans oxygène, je ne pouvais carrément plus respirer. Et encore moins inspirer. Bref, pour changer le monde, j’ai choisi d’être égoïste et de commencer par moi-m’aime ! prendre du temps pour soi, prendre soin de soi ! et comme par hasard, à chaque fois que j’ai fait quelque chose « d’égoïste », des solutions quasi miraculeuses sont apparues sur ma route… donc, pour le bien de la planète, soyons égoïstes ! et aimons-nous nous-même ! soyons l’amour que nous cherchons dans les autres…

2. Allah est grand, mais attache quand-même ton chameau ! (merci Danielle) – ok, c’est beau de rêver, mais tout ceci se passe dans un monde de matière. Donc il est parfois nécessaire d’utiliser les codes de l’ancien monde. J’adore l’appeler comme ça ! dans l’ancien monde, les gens courent après le temps, ficelés dans des costumes, jusqu’à tomber en burnout… dans le nouveau monde, on refuse de se comporter en moutons et de nourrir le système capitaliste. On devient des acteurs, on continue à créer de la valeur et à échanger… on contribue… mais en temps qu’être libres et affranchis… conscients de nos programmes et en chemin. Ça vous va comme définition ?

3. Il suffit de 2 secondes pour tout changer ! d’après les physiciens quantiques, la matière elle-même est faite de lumière, d’énergie ! et donc, tout ce qui peut nous sembler solide, dur, lourd… n’est en fait qu’une illusion d’optique ! en changeant notre regard et notre pensée, on peut carrément changer notre réalité !

4. Raconte-toi une histoire dans laquelle tu es le héros que tu as envie d’être. Quand mes comptes étaient vides, je me racontais (et je racontais autour de moi) une histoire affreuse, celle de la fille qui ne sait pas payer ses factures, qui ne s’en sort pas… et en même temps, cette histoire sonnait bizarre, comme si elle ne m’appartenait pas ! alors j’ai changé l’histoire… « Ingrid, c’est une fille qui a un talent incroyable ! et la fortune lui sourit… ». écoute les histoires que tu te racontes ! quelles sont les limites que tu t’imposes à toi-même, probablement de manière très inconsciente ? Et puis change… ça prend 2 secondes ! raconte toi une autre histoire ! choisis toi-même le scénario… envole-toi !

5. Remercie ! Use et abuse de la gratitude ! ce sur quoi tu portes ton attention augmente ! alors regarde autours de toi ! tu as un toit, des amis, des vêtements… merci, merci, merci ! tu viens de recevoir une bonne nouvelle, un contrat, rencontrer quelqu’un : merci, merci, merci ! il y a une personne à tes côtés chaque matin : merci, merci, merci…

Et si tu as envie d’approfondir tout ça, rejoins-moi vers l’infini et au-delà 😉

- Lors du voyage à Auroville (du 21/12 au 03/01/2020) https://www.page22.be/auroville-voyage

- Lors de mes futurs ateliers à programmer (regarde sur mon site !)

Ou invite-moi :

- Pour une découverte de la cuisine ayurvivante

- Pour un atelier sur la physique quantique et la loi d’attraction

- Pour cuisiner pour ton évènement, ton stage, ta retraite

Ou prends rendez-vous avec moi :

- Pour un coaching privé chez moi ou via skype

Ou va dormir dans la belle nature de Cabania ! www.cabania.eu


151 views

Recent Posts

See All

Soyons fous. Allons à la piscine!

Soyons fous. Ce soir, c’est piscine! Elle manigance sa petite surprise dans sa tête et se réjouit de voir frétiller les enfants à l’annonce du programme. Piscine ET pizza. Bam. Elle va leur balancer ç

Ingrid Beauve

DOJOSE

Rue de Hal 81

1421 Bois-Seigneur-Isaac

Belgique

Tel: +32 (0)476/39.14.27

What'sapp

Skype: ingrid.beauve

info@page22.be

© 2023 by Page 22.

Proudly created with Wix.com

  • White Twitter Icon
  • White Facebook Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon
Contactez-moi pour mettre vos rêves en lumière!